Construction : Un plan de diversification des matériaux

12/03/2018 - 09:46

Construction : Un plan de diversification des matériaux

Le Programme d’urgence de la mise en place d’unités industrielles dans les filières stratégiques de l’économie va également s’appuyer sur la filière carrière et matériaux de construction. C’est la troisième cible après les filières bétail-viande et coton- textile. L’objectif du plan d’industrialisation dans la filière carrière et matériaux de construction est d’apporter une véritable réponse locale à la forte demande exprimée par les Burkinabè en matériaux de construction. Il ressort en effet que le secteur du bâtiment est l’un des plus dynamiques au Burkina Faso.
 
Suivant les désirs et le rythme de constructions, la population locale consomme une forte quantité de matériaux divers. De ce fait, le pays dépend fortement de l’extérieur car la quasi-totalité des produits finis ou matières premières utilisées dans la construction est issue de l’importation. Le gouvernement, à travers son plan d’industrialisation en cours de finalisation, veut à la fois «accroitre d’ici à 2025 la disponibilité des matériaux de construction au Burkina et réduire la facture de leurs importations».
 
De façon concrète, le plan de transformation prévoit des carrières mécanisées destinées à produire des matériaux spécifiques qui sont utilisés pour la construction de maisons d’habitation ou des grands édifices et aussi pour la voirie ou  le pavage. Des usines sont aussi prévues pour d’autres types de matériaux. Deux carrières mécanisées pour les éléments de voirie et de pavage devraient être ouvertes à Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou. Pour la production de moellons en latérite (briques taillées), ce sont cinquante carrières mécanisées qui sont prévues pour être installées à proximité des dix premières villes du pays.
 
Ces dix premières villes devraient également accueillir, dans leur proximité, dix usines destinées à fabriquer des briques en argile cuite. En termes de matériaux d’embellissement comme les carreaux, les plaques  ou les blocs, chacune des roches que sont le granite, le grès, le calcaire fera l’objet d’une production spécifique.
 
Il y aura deux unités de production de ces matériaux par roche ciblée. De même, il est prévu deux unités de production de céramiques et deux unités de productions de terres colorantes. Produire localement des matériaux de construction est une option judicieuse qui va permettre à la fois d’exploiter les nombreux gisements du pays en substances utilisables dans ce domaine et de réduire la facture en termes d’importation, tout en créant des emplois pour les Burkinabè.
 
En effet, le Burkina dispose d’un important potentiel de matières comme les argiles et calcaires, les granites, les grès et de la latérite. Ces substances, qui peuvent permettre le développement d’industries telles que la cimenterie, la céramique, la peinture et la verrerie et soutenir le bâtiment, les voiries urbaines, l’assainissement, les canalisations et l’irrigation sont aujourd’hui sous-exploitées. On dénombre à ce jour deux entreprises de production de moellons en latérite, une entreprise de carrelage et deux de production de chaux vive. C’est peu et incomplet au regard de la demande en matériaux de construction.
 
Du côté de la production de ciment où il existe déjà quatre cimenteries, il ne s’agit tout de même que d’unités de broyage, car la matière première (le clinker) est en totalité importée. Or, le pays dispose d’un énorme potentiel de calcaire pour produire du ciment dans un contexte où la demande est en pleine croissance. L’industrie des roches ornementales et de la construction reste également embryonnaire. Le réseau d’environ 64 carrières est actuellement dominé par la production de granulats de granite destinés aux BTP. Par ailleurs, depuis l’abandon du «Projet céramique» dans les années 90, l’industrie de la céramique est quasiinexistante. C’est tout ce potentiel qu’il faut mettre en valeur pour capter un gros marché estimé à plusieurs milliards de FCFA par an.
 
Selon des chiffres fournis par la SDV ; une entreprise de transport et de logistique ; en 2017, le Burkina a importé plus de 2 millions de tonnes de clinker et de ciment pour une valeur d’environ 100 milliards de F CFA. Des sources douanières indiquent que les importations de carrelage s’élèvent à plus de 5,5 milliards de F CFA en 2016. Il existe également une forte demande en briques en argile cuite, en moellons de pierre latéritique, en pavés en grès, en granité ou en calcaire. 
 
Création de richesses et d’emplois
 
Le développement des produits de carrières permettra non seulement de promouvoir et de valoriser le patrimoine architectural national, mais c’est aussi le tissu économique du pays qui sera renforcé. Le plan d’industrialisation de la filière prévoit la création de plus 5.500 emplois directs et de 10.000 emplois indirects. L’émergence de la filière entrainera également la création de centaines de PME/PMI dans le domaine des transports. En termes de chiffre d’affaires, elle va générer plus de 100 milliards de FCFA. Elle implique aussi la réduction des importations de clinker et d’hydrocarbures de plus de 15 milliards de FCFA par an. 
 

Karim GADIAGA

Source : L'Economiste du Faso, n°243 du 13 mars 2018 

Retour

AddThis Button

 

Le Séminaire de Managament de la Nouvelle Entreprise est une formation destinée aux nouveaux créateurs d'entreprises et visant à leur enseigner le b.a-ba en matière de gestion ...

Afin d'informer et de sensibiliser les futurs créateurs d'entreprises sur les exigences de l'entreprenariat et les étapes clés de la création d'une entreprise, la Réunion d'Information sur la Création d'Entreprise est un cadre offert gratuitement à tout porteur de projet et promoteur.

 

Avis d’Appel d’offres (AA0)
 
Burkina Faso
 
Maison de l’Entreprise du Burkina Faso
 
Financement : IDA/PPCB
 
AON F13/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF  Relatif  à l’acquisition de matériel informatique (lot 1) et à l’acquisition de système de vidéo-surveillance (lot2) au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF)
 

Appel d’offres national N°F 10/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF   Relatif à l’acquisition des fournitures de bureau et de consommables informatiques  au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF)
 

AON F5/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF  relatif au recrutement de prestataires dans le cadre de la réalisation d’activités de communication au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF). 
 

1.            Le Burkina Faso a obtenu un Don de  l’Association Internationale de Développement (IDA) afin de financer la mise en œuvre du Projet Pôle de Croissance de Bagré (PPCB). Il a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements autorisés au titre du Marché relatif au recrutement de prestataires chargés de la fourniture de services de pause-café et de pauses-déjeuner. 
 

Sollicitation de manifestation d’intérêts C03/2016/IDA//PAFASP/MEBF/DG/SG/DAF pour la sélection d’un consultant (cabinet) chargé de la réalisation de l’étude d’impact des interventions de la MEBF sur les micro-projets, microentreprises et des PME.   Publication de l’AMI : revue des marchés publics n° 1889 du 28 septembre 2016, page 36.

Raison sociale: GEOTECH DRILLING SERVICES BURKINA-FASO SARL
Forme juridique:
SA
RCCM:
BFOUA2017M5867
Acte RCCM:
5904/2017
Date RCCM:
Wed, 08/03/2017
Imprimer
Raison sociale: OSAF-BTP
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B5900
Acte RCCM:
5937/2017
Date RCCM:
Fri, 04/08/2017
Imprimer
Raison sociale: SOYAF INTER
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B5857
Acte RCCM:
5894/2017
Date RCCM:
Wed, 08/03/2017
Imprimer
Raison sociale: AFRIK'EMBALLAGES
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B6183
Acte RCCM:
6220/2017
Date RCCM:
Imprimer
Raison sociale: KIDOUX
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B5882
Acte RCCM:
5919/2017
Date RCCM:
Thu, 03/08/2017
Imprimer
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
Management/Gestion de strat?gie, Finance et interm?diation financi?re, Etudes, Formation, Assistance comptable,
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
Management/Gestion de strat?gie, Etudes, Formation technique (agriculture), Formation en gestion
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
mel_som@yahoo.fr
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
ceif3sarl@yahoo.fr
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
ounganshioo@yahoo.fr

Newsletter

Sélectionnez les lettres d’information auxquelles vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner.