Maison de l’Entreprise du Burkina Faso : Lancina Ki prend les commandes

02/05/2018 - 07:24

Maison de l’Entreprise du Burkina Faso : Lancina Ki prend les commandes

La présidente du conseil d’administration de la Maison de l’entreprise, Henriette Kaboré, a procédé à l’installation officielle du nouveau directeur général de ladite institution, Lancina Ki, en remplacement de Issaka Kargougou. C’était le 27 avril 2018, à Ouagadougou. Près 15 ans passés à la tête de la Maison de l’entreprise (MEBF), Issaka Kargougou cède son fauteuil à Lancina Ki. Intervenue le vendredi 27 avril dernier  à Ouagadougou, la cérémonie d’installation a été présidée par la PCA de la Maison de l’entreprise, Henriette Kaboré.
 
Lancina  Ki  devient  ainsi  le deuxième directeur de la Maison depuis sa création le 10 septembre 2002, une création dont il a été l’une des chevilles ouvrières, lors de  son passage au ministère du Commerce, selon la PCA, Henriette Kaboré. A entendre  cette dernière, le directeur entrant n’est pas un inconnu du monde des affaires, pour être passé à la direction générale de la Promotion du secteur privé du ministère en charge du commerce, et au département chargé du secteur privé  de  la  Commission  de l’UEMOA.
 
Toute chose qui facilitera la prise en main rapide des dossiers. Le renforcement  de la confiance avec les membres de l’association et de ses partenaires, l’amélioration et la diversification de l’offre de services d’appui-conseil,  l’optimisation de la gestion des ressources de l’institution, le renforcement de la contribution à l’amélioration du climat des affaires constituent la feuille de route du nouveau directeur, Lancina Ki. 
 
Pour le directeur sortant, la MEBF a été créée avec les  efforts  conjugués  de l’ensemble des acteurs, le personnel, le conseil d’administration, les bailleurs de fonds  et l’Etat. Elle  compte  aujourd’hui  900 membres et  emploie  plus de 80 personnes.  Plus de  46 milliards ont été mobilisés,   au moins 75 mille nouvelles entreprises créées de 2006 à 2017, et l’institution dispose d’un patrimoine propre d’au moins 4 milliards de F CFA. Remercier l’ensemble des acteurs pour leur contribution à l’édification de la maison et apporter des solutions concrètes aux préoccupations du secteur privé. « J’ai pour mission de renforcer et de capitaliser les acquis engrangés par mon prédécesseur ».
 
Le directeur entrant, pour sa part, a confié que l’un des éléments les plus importants, est de consolider les  acquis. Car, selon lui, la maison a atteint un niveau qui fait que le secteur privé trouve que c’est une structure incontournable dans le dispositif d’appui au secteur privé. «  J’ai  pour  mission de  renforcer  et  de  capitaliser  les acquis  engrangés  par  mon  prédécesseur », a-t-il laissé entendre. Celui-ci a, par ailleurs, exprimé sa volonté de développer des initiatives allant dans le sens du renforcement de la confiance que le secteur privé burkinabè a placée dans sa  structure. Une structure qui a été construite par la volonté du secteur privé, de l’Etat et des bailleurs de fonds pour  que le secteur  privé  soit  dynamique  et capable de répondre aux attentes du monde des affaires. Après neuf ans passés à l’Union économique et  monétaire  ouest  africaine (UEMOA), le nouveau patron de la Maison de l’entreprise dit être revenu pour répondre à un appel national. Il place son mandat sous le signe d’une «  réponse  à  l’appel pour  l’accomplissement  d’un devoir  national ».
 
Lancina Ki dit être prêt à mettre à la disposition du secteur privé burkinabè les connaissances acquises au niveau de l’UEMOA. En prenant la parole, le président de la mutuelle des travailleurs de la MEBF, Ousmane Ouédraogo, a félicité le directeur sortant pour le travail abattu,  et a souhaité la bienvenue à celui entrant. Par la voix de Ousmane Ouédraogo, tout le personnel  de la Maison de l’entreprise  a exprimé sa disponibilité à  accompagner le nouveau directeur dans sa nouvelle mission. L’occasion faisant le larron, le personnel a invité  le  directeur  général  à continuer d’œuvrer pour l'amélioration des conditions de travail.

Rahamatou Sanon
Source : Le Pays, n° 6582 du 02 mai 2018

 

Retour

AddThis Button

 

Le Séminaire de Managament de la Nouvelle Entreprise est une formation destinée aux nouveaux créateurs d'entreprises et visant à leur enseigner le b.a-ba en matière de gestion ...

Afin d'informer et de sensibiliser les futurs créateurs d'entreprises sur les exigences de l'entreprenariat et les étapes clés de la création d'une entreprise, la Réunion d'Information sur la Création d'Entreprise est un cadre offert gratuitement à tout porteur de projet et promoteur.

 

Avis d’Appel d’offres (AA0)
 
Burkina Faso
 
Maison de l’Entreprise du Burkina Faso
 
Financement : IDA/PPCB
 
AON F13/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF  Relatif  à l’acquisition de matériel informatique (lot 1) et à l’acquisition de système de vidéo-surveillance (lot2) au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF)
 

Appel d’offres national N°F 10/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF   Relatif à l’acquisition des fournitures de bureau et de consommables informatiques  au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF)
 

AON F5/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF  relatif au recrutement de prestataires dans le cadre de la réalisation d’activités de communication au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF). 
 

1.            Le Burkina Faso a obtenu un Don de  l’Association Internationale de Développement (IDA) afin de financer la mise en œuvre du Projet Pôle de Croissance de Bagré (PPCB). Il a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements autorisés au titre du Marché relatif au recrutement de prestataires chargés de la fourniture de services de pause-café et de pauses-déjeuner. 
 

Sollicitation de manifestation d’intérêts C03/2016/IDA//PAFASP/MEBF/DG/SG/DAF pour la sélection d’un consultant (cabinet) chargé de la réalisation de l’étude d’impact des interventions de la MEBF sur les micro-projets, microentreprises et des PME.   Publication de l’AMI : revue des marchés publics n° 1889 du 28 septembre 2016, page 36.

Raison sociale: GEOTECH DRILLING SERVICES BURKINA-FASO SARL
Forme juridique:
SA
RCCM:
BFOUA2017M5867
Acte RCCM:
5904/2017
Date RCCM:
mer, 08/03/2017
Imprimer
Raison sociale: OSAF-BTP
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B5900
Acte RCCM:
5937/2017
Date RCCM:
ven, 04/08/2017
Imprimer
Raison sociale: SOYAF INTER
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B5857
Acte RCCM:
5894/2017
Date RCCM:
mer, 08/03/2017
Imprimer
Raison sociale: AFRIK'EMBALLAGES
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B6183
Acte RCCM:
6220/2017
Date RCCM:
Imprimer
Raison sociale: KIDOUX
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B5882
Acte RCCM:
5919/2017
Date RCCM:
jeu, 03/08/2017
Imprimer
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
Management/Gestion de strat?gie, Finance et interm?diation financi?re, Etudes, Formation, Assistance comptable,
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
Management/Gestion de strat?gie, Etudes, Formation technique (agriculture), Formation en gestion
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
mel_som@yahoo.fr
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
ceif3sarl@yahoo.fr
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
ounganshioo@yahoo.fr

Newsletter

Sélectionnez les lettres d’information auxquelles vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner.