Promotion des pôles de croissance : Avis éclairés des experts sur la stratégie nationale

13/11/2017 - 12:05

Promotion des pôles de croissance : Avis éclairés des experts sur la stratégie nationale

La Direction générale du développement territorial (DGDT), dans le cadre de ses activités, a organisé le vendredi 10 novembre 2017 à Ouagadougou une rencontre d’experts sur la stratégie nationale de promotion des pôles de croissance au Burkina Faso (SNP-PC). Objectif visé par ce panel, examiner le projet de document relatif à cette politique.  Le Burkina Faso a d’énormes potentialités de développement, malheureusement mises en valeur très faiblement par les politiques gouvernementales antérieures.
Les pôles de croissance, option de l’axe 3 du PNDES, selon les experts, sont une combinaison, sur un espace géographique ou un territoire donné, d’entreprises innovantes, de centres de formation et d’universités/instituts de recherche publics ou privés, engagés dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies pour la mise en valeur du potentiel de croissance des secteurs porteurs de l’économie et la recherche d’une masse critique pour atteindre une compétitivité, mais aussi une visibilité au niveau national, voire international. 
 
Spécialistes, ayant une expertise avé- rée dans la conduite des politiques publiques nationales et internationales, issus d’horizons divers, les participants à la réunion avaient à échanger sur le projet de document de la stratégie après une présentation synthétique.L’engagement des différents acteurs, a indiqué d’emblée le message du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, lu par le conseiller technique, Maurice Ouédraogo, est toujours constant dans la réflexion et dans l’action pour l’essor du Burkina Faso. Face à la faiblesse des capacités productives de l’appareil économique du pays, souligne-t-il, le gouvernement burkinabè a fait l’option des pôles de croissance (PC), cela dans le but de dynamiser les secteurs porteurs de croissance et d’accélérer la transformation structurelle de l’économie.
 
Le développement des PC, selon le ministre, devrait en conséquence permettre à l’économie nationale de maintenir un rythme de croissance soutenu et régulier et derenforcer sa résilience. Ce choix, précise le chef du département de l’Economie, intervient dans un contexte international marqué par un regain d’intérêt pour le concept de pôle de croissance et ceux synonymes ou voisins. Le souci des décideurs est de bâtir de véritables écosystèmes de la croissance, à travers la traduction de ces formes d’organisation économiques territorialisées en modèles politiques publics. Cela garantit durablement la création de richesses et d’emplois ainsi que la compétitivité des économies grâce au recours grandissant aux innovations. 
 
Œuvrer à une compétitivité de l’économie nationale
 
Pour ce qui est du cas précis du Pays des hommes intègres, il ressort que les résultats des politiques antérieures de mise en valeur de zones d’activités à vocation de pôles de développement ont été largement en deçà des attentes par manque de profondeur. Le pôle de croissance de Bagré, pôle pilote lancé en 2011, en est très illustratif. En effet, même s’il offre des motifs de satisfaction, il n’en demeure pas moins que l’ambition de développer d’autres espaces avant fin 2015 a été vaine. La raison avancée, l’absence d’un réfé- rentiel stratégique pour l’orientation et la mise en œuvre de l’approche pôle de croissance au Burkina à côté de la problématique du financement qui ne peut cependant pas être isolée. 
 
Le gouvernement, au regard des politiques menées auparavant, a rénové, dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES, en faisant de l’approche un levier d’accélération de la transformation structurelle de l’économie nationale. Le référentiel, souligne le ministre, a donné comme orientation principale l’élaboration d’un cadre cohérent de développement des pôles de croissance pour permettre d’assurer un maillage optimal du territoire.
 
Cela vise l’émergence des effets d’entraînement qui seront diffusés progressivement sur l’ensemble de l’économie nationale. La conviction du ministre est faite que le rayonnement et la compétitivité de l’économie burkinabè au plan international sont possibles grâce à l’émergence de véritables pôles de croissance et de compétitivité qui vont muer en des villes intelligentes. La réussite, a rappelé le ministre, est une aspiration et le rêve de réussir est permis.
 
Toutefois, pour que ce rêve devienne réalité, il va falloir commencer par se réveiller, c’est-à-dire identifier les préalables et mesurer les conditions nécessaires et suffisantes indispensables pour sa concrétisation. La stratégie nationale a été validée le 9 novembre dernier au cours d’un atelier qui a réuni une cinquantaine de structures qui l’ont examinée et enrichie pour la consolider. Il en a, entre autres, été fait un examen critique par l’équipe technique, afin de s’assurer de sa cohérence interne et externe puis de dégager un consensus autour du document.
 
D. Evariste Ouédraogo
Source : L'Observateur Paalga, n° 9486 du 13 novembre 2017
 
 

Retour

AddThis Button

 

« Il n’y a pas deux personnes qui ne s’entendent pas. Il y a deux personnes qui ne se sont pas parlé »
« Médiation- Afrique » est une plateforme de formation en ligne des médiateurs professionnels initiée par ITC, conçue et réalisée en partenariat avec le Centre d’Arbitrage de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou (CAMC-O)  et la Maison de Communication en France à la Rochelle.

Le Séminaire de Managament de la Nouvelle Entreprise est une formation destinée aux nouveaux créateurs d'entreprises et visant à leur enseigner le b.a-ba en matière de gestion ...

Afin d'informer et de sensibiliser les futurs créateurs d'entreprises sur les exigences de l'entreprenariat et les étapes clés de la création d'une entreprise, la Réunion d'Information sur la Création d'Entreprise est un cadre offert gratuitement à tout porteur de projet et promoteur.

 

Avis d’Appel d’offres (AA0)
 
Burkina Faso
 
Maison de l’Entreprise du Burkina Faso
 
Financement : IDA/PPCB
 
AON F13/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF  Relatif  à l’acquisition de matériel informatique (lot 1) et à l’acquisition de système de vidéo-surveillance (lot2) au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF)
 

Appel d’offres national N°F 10/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF   Relatif à l’acquisition des fournitures de bureau et de consommables informatiques  au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF)
 

AON F5/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF  relatif au recrutement de prestataires dans le cadre de la réalisation d’activités de communication au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF). 
 

1.            Le Burkina Faso a obtenu un Don de  l’Association Internationale de Développement (IDA) afin de financer la mise en œuvre du Projet Pôle de Croissance de Bagré (PPCB). Il a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements autorisés au titre du Marché relatif au recrutement de prestataires chargés de la fourniture de services de pause-café et de pauses-déjeuner. 
 

Sollicitation de manifestation d’intérêts C03/2016/IDA//PAFASP/MEBF/DG/SG/DAF pour la sélection d’un consultant (cabinet) chargé de la réalisation de l’étude d’impact des interventions de la MEBF sur les micro-projets, microentreprises et des PME.   Publication de l’AMI : revue des marchés publics n° 1889 du 28 septembre 2016, page 36.

Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
Management/Gestion de strat?gie, Finance et interm?diation financi?re, Etudes, Formation, Assistance comptable,
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
Management/Gestion de strat?gie, Etudes, Formation technique (agriculture), Formation en gestion
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
mel_som@yahoo.fr
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
ceif3sarl@yahoo.fr
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
ounganshioo@yahoo.fr

Newsletter

Sélectionnez les lettres d’information auxquelles vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner.